Réserver
 
Réserver

Les conseils de Christian Cévaër

Après un belle carrière sur le European Tour avec notamment 2 victoires (2004, 2009), par deux fois N°1 des statistiques de putting, Christian Cévaër se consacre à présent au coaching via la Cévaër Green Academy.
Parrain de la nouvelle compétition Team Cup 2019 by Open Golf Club, il vous donne ici de nombreux conseils pour améliorer votre jeu et votre performance ! 
Rendez-vous sur cette page une fois par mois pour ne manquer aucun de ses conseils ! 

 

Conseil n°1 : Comment se préparer au mieux la veille d’une compétition ?

Si c’est possible de golfer la veille, dans l’idéal, jouez une pleine reconnaissance du parcours si on ne le connait pas ou pas bien.  Si on le connait, mais qu’on ne l’a pas joué depuis un petit moment, et bien quand même jouez quelques trous pour connaître la fermeté des fairways et greens, et donc la roule, tout comme l’état des roughs. Constater ses distances en porté de balle selon le climat du moment (1 club de différence entre hiver et été !).  Jouez beaucoup d’approches et de putts afin de bien appréhender les conditions pour favoriser le bon scoring !  Ne pas taper trop de balles au practice pour préserver de l’énergie. Maximum 2 seaux.  Ce n’est plus le moment de vouloir corriger quoique ce soit. Acceptez votre geste naturel du moment quel que soit la trajectoire qu’il produit. Il va falloir jouer avec et adopter une bonne stratégie de jeu.  Le bon scoring dépendra surtout de votre efficacité à 80m et moins.


Conseil n°2 : Comment se préparer au mieux le matin avant une compétition ?

Essayer d’arriver au club au moins 1h30 avant, pour éviter d’être pressé et donc stressé ! Aussi de façon à pouvoir commencer votre échauffement 1h avant votre départ car idéalement il faudrait 20 min d’échauffement au practice (1 seau maximum), 15 minutes au petit jeu et 15 minutes au putting. Prendre en compte les temps de déplacement.
Si on est à court de temps, respectez la notion de 3 fois 1/3 de temps d’échauffement entre plein swing, petit jeu et putting. Et au practice, mieux vaut taper une quinzaine de balles en respectant sa routine complète d’alignement et son rythme naturel que de faire « la mitraillette ». Et veillez à taper plusieurs clubs différents. Par exemple, un wedge, un fer 7, un hybride et un driver ou bois 3.
Le plus important est un bon échauffement musculaire et de trouver sa propre coordination. Cherchez le plus de relâchement possible. Faites vos premiers swings à 50% d’intensité et monter progressivement en régime. Et si le practice est assez loin, priorisez le petit jeu sachant que des sorties de bunker contribueront bien à l’échauffement « plein swing ».


Conseil n°3 : Comment analyser sa performance / contre-performance ?

Prendre l’habitude de compter après sa partie, le nombre de fairways et de greens touchés en régulation, d’approche-putt réussis, et le nombre de putts total.
Cela permettra éventuellement d’avoir une idée plus juste de sa performance comparé à celle ressentie émotionnellement.  Aujourd’hui, il existe plusieurs applications de rentrée et d’analyse de statistiques disponibles sur le web.
En ce qui concerne les coups ratés, analyser s’il s’est dégagé une tendance. Et bien sur, si c’est le cas, vous saurez quoi travailler.
Regardez aussi si votre stratégie était bonne, raisonnable ? Ou à l’inverse, avez vous joué trop « petit bras » ?
Aviez-vous les bons dosages ? Aviez-vous fait une assez bonne reconnaissance ?
Sur un plan de vue gestion mentale et énergétique, avez-vous pensé à bien respirer, manger et à vous hydrater ? C’est crucial !!
Surtout permettez-vous de vous remémoriser / revisualiser tous vos coups réussis ! C’est hyper important pour construire sa confiance, du moins la préserver.